Développement durable

Gestion différenciée des espaces verts

Il s'agit d'aménager et d'entretenir les espaces verts en respectant les principes de l'écologie, en restaurant les équilibres et les ressources naturelles, en limitant les pollutions tout en accueillant le public.
La Ville, avec le service Environnement et Cadre de vie, a commencé à appliquer cette politique de gestion différenciée. Quatre secteurs d'espaces verts ont été déterminés sur la commune. Les techniques et modes de gestion sont adaptées à chaque secteur, pour un plus grand respect de l'environnement.

  • autour des bâtiments communaux qui reçoivent le public : interventions plus importantes, fleurissement d'annuelles, pelouse soignée... 
  • dans les quartiers : entretien soigné, massif avec arbustes, vivaces, graminées... 
  • aux entrées de la commune : gazon fleuri, tour des arbres avec fleurs champêtres, fauchage...
  • sur la zone verte : entretien et application des trois gestions. 

Les avantages sont indéniables : la faune et la flore reprennent leurs droits avec une diminution des coûts d'entretien et des arrosages.

Gestion 1

Gestion 3

Vers le zéro phyto en 2020

Engagée dans la mise en place d’un Agenda 21 intercommunal, la Ville d'Hallennes a décidé d'agir. Une volonté qui entre également dans le cadre du plan Ecophyto (initié à la suite du Grenelle de l’Environnement) qui vise à réduire progressivement l’utilisation des produits phytosanitaires, notamment les pesticides.
En mars 2014, deux agents du service Environnement et Cadre de vie ont été sensibilisés et formés à la limitation des produits phytosanitaires, à la nécessité d’une meilleure utilisation des pesticides et aux méthodes alternatives (désherbage manuel amplifié). Les techniciens ont ensuite reçu un permis d’utilisation de produits phytosanitaires, le « Certiphyto ». La présence d’herbes sur un trottoir ou sur l’allée d’un parc n’est donc pas synonyme d’un abandon de l’entretien de la commune. Il s’agit seulement de prioriser les secteurs à nettoyer manuellement et/ou à traiter en fonction de leur typologie et usage.

Désherbage 2

Quelques bonnes pratiques et conseils

  • Contre la mousse et le trèfle : optez pour un gazon résistant et facile d’entretien. Tondez plus haut car plus la tonte est courte et plus l’on favorise la pousse des mousses et la dégradation du gazon.
  • Contre les herbes indésirables : dans la pelouse, arrachez les herbes avec un couteau ou une bêche. Dans vos massifs, paillez avec des tontes de pelouse sèches ou feuilles mortes. Au potager, le paillage limite la levée des mauvaises herbes tout en conservant l’humidité. Dans votre allée, cour ou terrasse, désherbez thermiquement à l’eau bouillante.
  • Contre les maladies : au potager, privilégiez l’arrosage au pied des plantations plutôt qu’en aspersion. Surveillez les plantations et supprimez les parties contaminées. Evitez de mettre plusieurs années de suite des légumes de même famille au même endroit.
  • Contre les ravageurs : dans les massifs, rendez-les accueillant pour les insectes utiles (coccinelles, chrysopes…). Au potager, écartez les limaces et escargots en épandant des cendres ou des coquilles d’œuf. Enfin, vous pouvez poser des filets anti-insectes pour protéger les fruits et légumes.

Jardiner autrement

www.jardiner-autrement.fr/

A noter : Lille Métropole met à la disposition du compost produit au CVO de Sequedin. Les bennes à compost sont accessibles dans les 10 déchèteries de l'agglomération. Le retrait y est gratuit pour tout habitant muni d'un badge d'accès et apportant un minimum de 100 litres de déchets verts.
Des actions en place

  • A l'initiative du Conseil Municipal des Jeunes : installation de récupérateurs d'eau de pluie au cimetière, à l'espace Marie Curie et à la Mairie. L'eau de ces deux derniers bâtiments sert pour les plantes et le ménage. Mise en place également de bacs pour récupérer les bouchons en plastique. Ces bacs sont situés en Mairie, au service jeunesse, à l'école élémentaire Salengro et au centre commercial E.Leclerc.
  • En mairie, les agents récupèrent les papiers de bureau. Le poids de papiers collecté puis recyclé en 2014 est de 531 kg. La mairie d'Hallennes a ainsi économisé 53,1 3 d'eau, 1,32 tonne de CO2 ou 9,03 arbres (source : CDI Recyclage - agence Nord). Le service Environnement et Cadre de vie utilise du paillage, récupéré après élagage, sur les massifs. Le paillage retarde la croissance des mauvaises herbes et protège la terre des agressions de la pluie, du vent et du soleil. Le service réalise également un fauchage raisonné et tardif sur le bas-côté des routes. Enfin, des composteurs ont été achetés pour les jardins familiaux de la commune.

Bac bouchons